Quelles sont les maladies responsables de la chute de cheveux ?

Le cuir chevelu est exposé à des maladies entraînant d’importantes chutes de cheveux. Afin de les éviter, il est conseillé de bien entretenir vos cheveux et votre cuir chevelu. Dans le cas où vous perdiez une grande quantité de vos cheveux, consultez un spécialiste. Voici quelques maladies responsable de la chute capillaire.

La pelade

La pelade survient de manière subite. C’est une maladie auto-immune à multiples origines. En effet, elle peut provenir de la génétique. Les parents atteints sont susceptibles de la transmettre à leurs enfants. Il est également possible de l’acquérir si vous êtes sujet à un déficit en vitamine D. Un excès de stress peut aussi en être la cause. En principe, il existe deux types de pelades. La première est appelée « pelade par plaques ». Il s’agit du cas le plus fréquent. C’est aussi la forme la plus facile à guérir. La pelade par plaques se manifeste par une perte massive de cheveux sur quelques parties du crâne. A la place des cheveux se forment des plaques. La seconde est appelée la « pelade totale ». Comme son nom l’indique, la perte concerne l’intégralité du cuir chevelu. Le patient atteint est entièrement dépourvu de cheveu. Il est à noter qu’il n’existe aucun traitement permettant de prévenir la pelade.

L’alopécie cicatricielle

L’alopécie cicatricielle se traduit par la perte de cheveux sur une ou nombreuses parties du cuir chevelu. Elle est souvent accompagnée d’inflammations et d’une formation de plusieurs plaques de couleur rouge. Cette pathologie est la suite fréquente de certaines infections cutanées telles que le psoriasis, le lupus, etc. Dans le cas d’une alopécie cicatricielle, la chute de cheveux est irréversible. Elle se contracte à l’issu d’une brûlure, d’une intervention chirurgicale du cuir chevelu, d’une grave blessure à la tête, d’une radiothérapie, etc. Aucun traitement médical ne s’avère efficace contre cette maladie. Il est donc conseillé de recourir à la greffe de cheveux Turquie pour camoufler les zones chauves.

La calvitie ou alopécie androgénétique

La calvitie ou l’alopécie androgénétique est aussi une maladie du cuir chevelu. Elle touche généralement la gente masculine. On l’identifie facilement par le décalage de la lisière de cheveux. Bien que la plupart des personnes atteintes soient des hommes, cette maladie concerne également les femmes. Chez les femmes, la calvitie ou l’alopécie androgénétique se traduit par une chute considérable des cheveux situés sur le haut de la tête. Le cas peut s’aggraver durant la ménopause. A titre indicatif, cette maladie est de caractère héréditaire. Les hormones sexuelles mâles sont les principaux responsables de cette pathologie.

L’effluvium tétogène

L’effluvium tétogène est une maladie qui peut concerner autant les hommes que les femmes. Il s’agit d’une chute brusque et transitoire des cheveux. Cette infection survient généralement après une grossesse, un acte chirurgical, un changement émotif ou corporel, etc. N’étant que passagère, cette maladie permet la repousse des cheveux au bout de trois à quatre mois après la disparation de l’agent responsable. Pour la soigner, il est donc primordial d’identifier sa cause. Découvrez d’autres types de maladie sur ce groupe facebook.

Laisser un commentaire